Retour à la liste

Le Parfum des poires anciennes

Ewald Arenz

Sally et Liss ne pourraient pas être plus différentes l’une de l’autre.  Sally, dix-sept ans, vient de fuguer. Anorexique, elle en veut au monde entier. Liss, la cinquantaine, travaille seule à la ferme, dans le silence des champs et des vignes.
En offrant l’hospitalité à Sally, Liss ouvre sans le savoir une porte de sa vie.  La jeune fille, qui ne devait rester qu’une nuit, trouve quant à elle un refuge auprès d’une femme différente des autres adultes : pas de jugements hâtifs, pas de questions suspectes.
Tandis qu’elles effectuent les travaux des champs, récoltent les poires, soignent les abeilles, elles commencent, timidement, à se livrer, à partager ce qui les éloigne des autres.